Professionnels de la santé
Nouveautés Avril, 2021

Avril, 2021

eHealthMonitor : votre avis sur les applications e-Santé

eHealthMonitor est l’un des points d’action du nouveau plan e-Santé 2019-2021. Il s’agit d’une enquête annuelle à propos de la connaissance et de l’utilisation des applications e-Santé. L’enquête s’adresse à tout le monde : citoyens et des dispensateurs de soins (en particulier les médecins, les infirmiers, les aides-soignants et les pharmaciens). Des « focus groups » discutent ensuite des actions d’amélioration à prendre. L’objectif final est d’améliorer les applications e-Santé et de les rendre plus conviviales.

L’édition 2019 de eHealthMonitor a révélé entre autres :

  • un manque de connaissances des possibilités de l’e-Santé, chez les dispensateurs de soins et chez les citoyens
  • qu’une attention particulière doit être accordée à l’accessibilité des outils e-Santé
  • que la crise COVID-19 a ouvert la porte à l’introduction d’un certain nombre d’outils numériques dans le secteur de la santé (mise en place des téléconsultations par exemple). Cependant, une inquiétude persiste quant au risque de perdre l’aspect humain des soins dans cette transition numérique
  • que l’échange numérique de données médicales entre dispensateurs de soins pourrait être amélioré : les dispensateurs de soins sont insatisfaits des canaux de communication numérique mis à leur disposition, la majorité continue à échanger des données médicales par écrit et/ou par téléphone
  • que les citoyens utilisent peu les portails de santé nationaux et régionaux

Pour permettre une utilisation plus pertinente et fluide ainsi que pour renforcer la confiance dans l’e-Santé, une bonne communication sur les outils disponibles et la mise en place de formations pour les dispensateurs de soins apparaissent comme primordiales.

Retrouvez tous les résultats de l’édition 2019 de eHealthMonitor

La dématérialisation de la prescription électronique

À partir du 15 septembre 2021, le patient pourra décider de quitter le cabinet du prescripteur sans preuve papier de prescription électronique. C'est le patient qui choisit et il informera le prescripteur de son choix à chaque fois. Le prescripteur doit informer correctement et totalement le patient de ses droits et options. Le pharmacien doit pouvoir exécuter l'ordonnance via son logiciel, même si aucune preuve papier de prescription électronique n'est présentée.

En quoi consiste exactement la dématérialisation et quel impact pour le dispensateur de soins ? Plus d'infos.