Professionnels de la santé

En savoir plus

Objectifs

Les médecins spécialistes en orthopédie souhaitent collecter des données lors du placement de prothèses de la hanche ou du genou.

Les prothèses de la hanche et du genou représentent une part importante de l'activité en chirurgie orthopédique (37.153 cas pour un montant de 25,6 Millions euros).

Il existe de grandes variétés de prothèses, de matériaux et de techniques opératoires dont les différentes caractéristiques influencent la durée de la survie d'une prothèse.

Des réinterventions précoces ne sont pas exceptionnelles. On note également des ruptures de prothèses et bien entendu, au cours du temps, une usure, plus ou moins rapide.

Le placement de prothèses chez des individus de plus en plus jeunes et mobiles modifie le contexte de la survie mécanique de la prothèse, par rapport au placement chez des individus plus âgés et plus sédentaires.

Dans plusieurs pays (France, Canada), un registre national qui saisit les données sur les arthroplasties de la hanche et du genou effectuées et suit les patients dans le temps pour surveiller les taux de reprise et les résultats. Son but consiste à améliorer la qualité des soins et des résultats cliniques pour les patients, grâce à une surveillance post-commercialisation des appareils orthopédiques, à une amélioration des pratiques chirurgicales et à une étude des facteurs de risque qui affectent les résultats.

L'internationalisation des registres permet un benchmarking.

La mise sur pied d'un registre des remplacements articulaires belge permettra

  • un suivi global des procédures opératoires par la profession
  • une évaluation du matériel par la profession et par l'assurance maladie
  • une évaluation des évolutions démographiques et épidémiologiques par les professionnels
  • une fonction dossier permettant, le cas échéant, aux orthopédistes de commander du matériel de remplacement ou accessoire sur base de la connaissance du type de prothèse portée par un patient

Fonctionnalités

  • enregistrement des données d'arthoplasties de la hanche et du genou effectuées chez un patient
  • consultation de ces données par les orthopédistes

Publics cibles et règles d'accès

Cette application est mise à disposition des orthopédistes qui travaillent en hôpital et du personnel administratif qui travaille sous leur responsabilité.

Concrètement, pour pouvoir accéder à cette application un utilisateur doit

  • avoir reçu l'accès à l'application au nom de son hôpital
  • avoir reçu le profil adéquat au sein de son hôpital
  • pour les orthopédistes : être reconnu comme médecin spécialisé en orthopédie au niveau du Cadastre des Professionnels de la Santé et comme médecin au niveau de l'INAMI

Services de base utilisés